Ecrire pour Internet, repères de base pour les novices

3 réponses

  1. Merci Guy, pour cet article très précis, plein de bons conseils. Je vais le relire deux ou trois fois pour bien m’imprégner des recommandations et tacher de les mettre en œuvre. Me connaissant cela ne va pas être facile :=) ! La page de Kinoa est à imprimer et à accrocher au dessus de son bureau. Je n’avais pas non plus le réflexe du chapeau ( moi qui écrit des textes plutôt long (de ce que j’ai compris). Bon bref, je mets en œuvre et on en reparle dans quelques semaines !
    Encore merci et vive les veilleurs !

  2. Cher Guy, bravo et merci pour cet article. J’apprécie beaucoup la synthèse en image: très visuelle, accrocheuse et dynamique. Autre chose que mes sobres et sérieuses check-lists 😉

    Concernant ta liste de repères chiffrés. Certains de ces chiffres sont en effet évoqués depuis des années pour guider les recommandations d’écriture sur le Web. Je me dis toutefois qu’en pratique, décidément, il n’y a pas de recette universelle. Comment en effet “situer” un texte Web par rapport à un texte de la presse écrite quand on sait que le nombre d’écrans qui constituent une page Web augmente progressivement et que la technologie (ajax, notamment) permet même un dynamisme et une profondeur sur un même écran… Sans compter que les contenus des clients ne permettent pas toujours de se contenter de textes Web de 1200 signes et qu’il faut aussi faire avec les hyperliens et la navigation de contenu.

    Bonne continuation.

  3. G Piou dit :

    Moi qui écrit beaucoup sur le net, j’ai beaucoup apprécié ton article (que je viens d’insérer sur une de mes pages perso: Ecrire pour internet)
    Celà va augmenter ton nombre de visites !
    D’ailleurs je te propose de t’inscrire sur ce site, Jamespot, et d’y poster les différents articles de ton blog, pour augmenter considérablement ton nombre de visites !
    Bonne continuation !
    G Piou

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :