Quand le corps feminin devient un média…

femenFrEntre les dedipix des adolescentes, le mouvement de Femen ukrainiènes  et d’autres encore, le corps feminin s’affiche depuis quelque temps  en support de communication, de déclaration, de renvendication,…

A ce sujet je vous invite à parcourir 2 articles connexes de Marie-Anne Paveau, professeure en sciences du langage à l’Université Paris 13, sur son blog  “le discours de la pensée ” qui apporte à mon sens quelques clés de lecture intéressante sur cette tendance :

  • Ces corps qui parlent
    Quelque chose se passe avec le corps des femmes en ce début de 21e siècle, au niveau mondial, quelque chose qui passe à la fois par la nudité et la circulation numérique. Les femmes ont fait de leur corps un média, qui constitue une arme dans leur combat pour l’émancipation, l’égalité, la parité et, plus que tout, le respect et l’intégrité. Elles écrivent littéralement sur leur corps, qui devient ensuite un véritable flyer de chair diffusé dans les grands médias, mais surtout sur l’internet, de manière virale. Ces écrits, éphémères, acquièrent de leur inscription numérique une permanence militante.”…
  • Dedipix. Une pratique adolescente
    “…Le phénomène est apparemment trop récent pour qu’il existe des travaux sur la question : je n’ai trouvé aucune analyse scientifique en SHS ou ailleurs, le phénomène est juste évoqué par les spécialistes des thèmes “adolescence et internet” ou “sexualité des adolescents” ; la grande majorité des discours sur la question sont des textes d’opinion, souvent polémiques, et très orientés par les affects. Ce billet est donc une tentative “sans filet” dans la toile, sous l’angle de la linguistique du discours. Les contributions en commentaire sont donc les bienvenues (mais je ne les échange pas contre une dedipix…)…”

Source : http://penseedudiscours.hypotheses.org

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :