Ecrire pour Internet, repères de base pour les novices

testimonialJ’ai été interpellé récemment par des blogueurs débutants sur quelques conseils pour “bien écrire” sur internet. Je leur avais promis un petit billet simple et récapitulatif que voici . (maj 04/2010 : A lire ce billet complémentaire sur le même sujet)

En ce domaine, comme d’en beaucoup d’autres,  la première des règles qui semble rester valable c’est ” faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais…” !

Quelques chiffres clés

Une synthèse de chiffres indicatifs rencontrés au gré de mes lectures

  • 25% : C’est le temps de lecture supplémentaire qu’il faut pour lire à l’écran par rapport au papier
  • 50% : C’est la longueur en moins que doit avoir un écrit web par rapport à un écrit papier
  • 12 à 20 : C’est le nombre de mots que doit contenir une phrase, l’idéal étant entre 12 et 15
  • 1 : C’est le nombre d’idées ou d’informations que doit contenir une phrase
  • 1200 : C’est le nombre de signes (espaces compris) qui semble correspondre sur le web à la règle des 1500 caractères de la presse écrite pour la longueur standard d’un texte
  • 800 : Au delà de ce nombre de caractères on peut considérer que le texte est long et qu’il a besoin d’un chapeau d’introduction.
  • 300 : C”est le nombre maximum de signes d’un chapeau d’article
  • 150 : C’est le nombre de signes qu’une accroche d’article ne doit pas dépasser

Conseils et questions à se poser

A savoir

Avant de commencer à écrire

  • J’écris pour qui ?
  • Pour dire quoi ? (quel est le message ou l’information que je veux faire passer)
  • Que sont censés faire les lecteurs de mes informations  (Quelle est exploitation visée ? )

Le langage et le style

  • Doivent être concis, précis et ne doivent pas laisser de place à l’interprétation ou au malentendus
  • Utiliser un style direct qui s’adresse directement aux lecteurs
  • Eviter de surcharger le texte avec des liens hypertextes qui n’apportent rien au contenu
  • Préférer les liens sur 3 ou 4 mots du texte au trop fameux “cliquez ici”.
  • Eviter les liens sur les images car ils ne sont pas toujours visibles

Le contenu et la présentation

  • Un texte justifié à gauche est plus facile à lire
  • Commencer le texte par l’idée générale et finir par les détails (la pyramide à l’envers)
  • Garder le gras et l’écriture en majuscule pour les en-têtes
  • Utiliser les styles (titre 1, 2, 3,..) pour garder une harmonie et une cohérence dans l’organisation de vos textes

Droits d’auteur et conditions d’utilisation

  • Sans indications contraires ou en l’absence d’indications,  c’est le copyright qui s’applique à vos “productions” . Soyez explicite sur ce point,  le lecteur averti appréciera !
  • Utiliser, par exemple,  les possibilités offertes par les licences créatives Common pour “cadrer et anticiper” la réutilisation de vos contenus.

Une synthèse en image

10solus-siteweb

Source de l’image : http://blog.kinoa.com/2008/10/07/10-astuces-pour-optimiser-vos-contenus-sur-le-net/

Mes lectures pour vous permettre d’aller plus loin

3 réponses

  1. Merci Guy, pour cet article très précis, plein de bons conseils. Je vais le relire deux ou trois fois pour bien m’imprégner des recommandations et tacher de les mettre en œuvre. Me connaissant cela ne va pas être facile :=) ! La page de Kinoa est à imprimer et à accrocher au dessus de son bureau. Je n’avais pas non plus le réflexe du chapeau ( moi qui écrit des textes plutôt long (de ce que j’ai compris). Bon bref, je mets en œuvre et on en reparle dans quelques semaines !
    Encore merci et vive les veilleurs !

  2. Cher Guy, bravo et merci pour cet article. J’apprécie beaucoup la synthèse en image: très visuelle, accrocheuse et dynamique. Autre chose que mes sobres et sérieuses check-lists 😉

    Concernant ta liste de repères chiffrés. Certains de ces chiffres sont en effet évoqués depuis des années pour guider les recommandations d’écriture sur le Web. Je me dis toutefois qu’en pratique, décidément, il n’y a pas de recette universelle. Comment en effet “situer” un texte Web par rapport à un texte de la presse écrite quand on sait que le nombre d’écrans qui constituent une page Web augmente progressivement et que la technologie (ajax, notamment) permet même un dynamisme et une profondeur sur un même écran… Sans compter que les contenus des clients ne permettent pas toujours de se contenter de textes Web de 1200 signes et qu’il faut aussi faire avec les hyperliens et la navigation de contenu.

    Bonne continuation.

  3. G Piou dit :

    Moi qui écrit beaucoup sur le net, j’ai beaucoup apprécié ton article (que je viens d’insérer sur une de mes pages perso: Ecrire pour internet)
    Celà va augmenter ton nombre de visites !
    D’ailleurs je te propose de t’inscrire sur ce site, Jamespot, et d’y poster les différents articles de ton blog, pour augmenter considérablement ton nombre de visites !
    Bonne continuation !
    G Piou

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :