Retour sur la soirée “Webdocs” du 4 décembre à la Bib de Grigny(69)

Webdoc2015Comme annoncée, la soirée Mois du Doc 2015  consacrée aux Webdocumentaires s’est déroulée vendredi 4 décembre à la Médiathèque de Grigny(69).
Pour cette première édition, une dizaine de personnes avaient répondu présent pour participer à cette séance de découverte collective.

Le menu du jour

1- Pourquoi présenter des webdocs dans une bibliothèque ?

Pour citer notre collègue Sylviane qui a lancer cette dernière soirée “Mois du doc grignerot” :
…ce genre récent créé par des documentaristes qui se sont emparés d’internet et des techniques numériques pour ré-explorer le monde à leur manière, informer autrement, instruire, distraire, cultiver et établir un dialogue avec le Public. Nous pourrions croire à torts, que ce support ni livre ni film n’a pas sa place en bibliothèque. Ce serait ignorer que ces œuvres innovantes prolongent la relation créative entre la forme et le récit….

L’objectif de la séance était, pour cette année, la découverte du genre indépendamment des contenus présentés. Nous avons donc navigué entre différentes créations sélectionnées pour leur originalité ou leur côté emblématique d’un style.

2- De quoi parle-ton-on ?

Dans un premier temps nous avons essayé de définir ce qui se cacher derrière “Webdocumentaire” ce que certain appelle désormais un mot valise. Pour ça nous sommes aidés de cette petite  vidéo  et de ce Webdoc “What’s up Webdoc”
En essayant d’avoir une approche un peu plus sémantique force est de constater qu’effectivement un joyeux mélange existe entre :

  • le diaporama “augmenté ou enrichi” héritage de POM (Petite Oeuvre Multimédia) chère au monde du journalisme (et dont le nom est maintenant une marque déposée depuis 2008).
  • l’approche “puriste”  de ce type de production qui pourrait se définir comme suit (Source Wikipédia) :
    • l’utilisation d’un contenu Multimédia,
    • l’introduction dans le récit de procédés interactifs,
    • une navigation et un récit non-linéaire,
    • une écriture spécifique
    • un point de vue d’auteur

Nous avons simplement acté à notre niveau que le Webdoc dans toute sa diversité, n’en reste qu’un outil qui permet de scénariser des contenus avec des degrés d’interaction avec le “spect-acteur” variables. A noter également une échelle des coûts de production pouvant aller jusqu’à environ 400 000 €.

Pour finir, nous avons évoqué rapidement le volet transmedia/crossmedia de certains webdocs qui font partie d’un projet se déclinant de façon complémentaires sur différents formats.
Une illustration “d’envergure” avec le projet Netwars – Out of CTRL (sur le thème d’une menace de cyberguerre) qui s’est décliné en 5 supports :

  • Documentaire TV
  • Webdoc
  • Application pour mobile (jeu sérieux)
  • e-book et audio-book
  • Séries TV
3- Quelques repères pour découvrir

Nous avons donc identifié avec notre niveau de néophite :

  • Les webdocs “linéaires” :  vous guidant tout en vous faisant découvrir des de contenus multimédias complémentaires. Nous avons pris l’exemple des webdocs touristiques de la région Aquitaine
  • Les webdocs “d’investigation” : Le webdoc dont vous êtes le héros ( journaliste, un policier,… ) à l’image  de Prison de Valley qui est, par exemple la une déclinaison d’un documentaire TV ou de Iranorama qui a la particularité d’être un hybride webdoc-BD animée.
  • Les webdocs “immersifs” : vous invitant à participer à une expérience ou une démonstration en donnant de vous même en nourrissant le webdoc par des informations qui vous sont demandées. Dans ce registre nous avons vu In Limbo sur la mémoire d’internet et Insomnie qui est une expérience sociologique collective.
  • Les Webdocs “exploratoires” : emmenant sous des formes différentes à découvrir, réfléchir, se cultiver, … Pour l’exemple nous avons pris Métronome Une reconversion de l’émission Métronome de Lorànt Deutsch et 127 rue de la Garenne un travail de mémoire sur le bidonville de Nanterre (1956-1971)
  • Les webdocs “vitrines” : servant à mettre en valeur de façon dynamique et originale un projet social, de communication, d’alerte,… à l’exemple de Stains beau Pays avec son groupe d’ados du quartier et Regards d’Intérimaires du Fonds d’action sociale du travail temporaire
  • Les Webdocs “remarquables” : avec une singularité soit technique ou de contenu traité. Notre choix non exhaustif s’est porté sur plusieurs créations francophones que nous vous laissons découvrir un peu à l’aveugle :
4- En guise de conclusion

Cette séance avait été reculée au 4 décembre afin que le Palmarès 2015 du Webdoc, issu d’une sélection de 12 productions, soit connu. Nous avons donc présenté les 3 lauréats de cette année.

Les ressources utilisées lors de cette animation sont détaillées ici : https://start.me/p/34PaEY/le-web-documentaire

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :